Photographies africaines

Arthur Rimbaud passe les 10 dernières années de sa vie en Afrique, plus précisément entre Aden (Yemen) et Harar (Éthiopie). Il abandonne alors la littérature et s’essaie pendant quelques mois à la photographie. Deux autoportraits produits à cette époque ainsi que 4 photographies de son environnement quotidien font partie des collections du musée. 

Le musée Arthur Rimbaud conserve également un fonds important de photographies historiques montrant les paysages côtoyés par Rimbaud lors de son séjour.